24/09/2020

CoBo-Stack-News No. 5

 
 
 
Jürgen Pipp voit surtout les avantages de l’utilisation des robots dans la finition de l’impression.
 
Chez Jürgen Pipp Papierverarbeitung und Versandservice E.K., deux CoBo-Stacks sont déjà utilisés.
 
Par pause, le Cobo-Stack est capable de déplacer plus de 9 tonnes de papier.
 
Alexander Cyrys, fondé de pouvoir (l.), et Christoph Konietzny, relieur, se réjouissent de la simplification du travail que permet le MBO CoBo-Stack.

Témoignage Jürgen Pipp

Par amour du papier : les robots collaboratifs sont une aubaine pour le secteur de l’imprimerie
Le secteur allemand de l’imprimerie est en plein changement : depuis l’arrivée d’Internet et en raison de la progression de la transformation numérique, le secteur se voit confronté à un nombre de plus en plus important de défis. Cette branche autrefois très prospère et florissante, dont le chiffre d’affaires rivalisait avec celui de l’industrie automobile, est confrontée depuis quelques années à une importante pression concurrentielle et à des coûts de fabrication élevés. Afin de rester dans la compétition, le secteur a besoin de développer des stratégies d’avenir innovantes : l’automatisation doit faire son entrée dans l'imprimerie. Les bras robotisés collaboratifs offrent aux entreprises de toute taille une technologie flexible afin d’assurer une production rentable.

Que ce soient les quotidiens, les magazines, les livres, les brochures ou les affiches : les produits imprimés font partie de notre quotidien. Pourtant, en Allemagne, depuis l’an 2000, le secteur de l’imprimerie, autrefois très prospère et florissant, doit faire face à la concurrence électronique : les médias numériques font partie de notre quotidien. Ils sont très appréciés de toutes les générations et ont un coût de production quasi nul. La diminution du tirage des journaux papier, entre autres, prédit l’évolution future à attendre sur le marché.

Devancer la concurrence : les cobots dans l’imprimerie
Afin de pouvoir produire de façon concurrentielle et faire le poids contre les prix des pays à moindre coût salarial, il est impératif de réduire les coûts et augmenter la cadence de la production imprimée. « À l’heure actuelle, les frais de personnel représentent jusqu’à 50 % du budget des imprimeries. La robotique offre un énorme potentiel pour le secteur, dans lequel l’automatisation est encore très rare, surtout lorsqu’il manque de main-d'œuvre qualifiée », explique Bodo Tegtmeier, responsable des ventes régionales et soutien technique aux ventes chez MBO Postpress Solutions GmbH.

Avec 450 collaborateurs et 6 sites en Europe, en Asie et aux États-Unis, MBO réalise le plus grand chiffre d’affaires au monde sur le marché et fait partie des leaders mondiaux dans le secteur de l’imprimerie. L’entreprise, qui appartient au groupe Komori depuis 2020, produit depuis longtemps déjà des machines de finition de la reliure. Depuis plus d'un an, MBO a recours à des robots collaboratifs (cobots) dans ses solutions.

« Les quelques solutions robotisées utilisées aujourd’hui dans le secteur de l’imprimerie font appel à des robots industriels classiques. Ceux-ci requièrent une certaine technologie de sécurité et sont par conséquent fixes. Ils ne sont pas assez flexibles pour notre activité. Nous considérons les cobots comme une aubaine pour le secteur de l’imprimerie », explique Tegtmeier.

Travailler de façon sûre et flexible aux côtés de robots collaboratifs
Les solutions d’automatisation, qui s’adaptent rapidement aux différents types de machines et sont faciles à intégrer dans les processus de production, constituent la base du succès futur de l'industrie. En raison du peu de points de contact avec les robots dans la branche, les cobots flexibles doivent faire face à un certain nombre de préjugés : « La sécurité est le B.A.-BA de tout domaine dans lesquels des robots sont utilisés en parallèle de la main d'œuvre. Étant donné que nous sommes jusqu’à présent le seul fabricant à utiliser des cobots dans le secteur de l’imprimerie, il y a de nombreuses incertitudes quant à l’utilisation des robots de construction légère », continue Tegtmeier. « Sans barrière de protection, bon nombre d’entreprises jugent que la sécurité est insuffisante, malgré que les bras robotisés sont certifiés selon les normes les plus strictes et doivent être soumis à une analyse des risques concluante avant de pouvoir être utilisés dans l’environnement immédiat des collaborateurs. »

Ce faisant, les nombreuses fonctions de sécurité qu’offrent les cobots représentent un avantage de taille : sans dispositif de protection, les entreprises peuvent recourir à des robots sans perdre trop d’espace et les utiliser de façon mobile pour la production imprimée. Les robots offrent ainsi de nombreuses possibilités d’utilisation, même dans les imprimeries de petite taille, et constituent en avantage considérable par rapport à la concurrence. Les solutions robotisées, qui ne nécessitent pas de technique de sécurité supplémentaire, offrent également un avantage économique : un robot industriel classique doté d'une barrière de protection prend de la place et représente un coût élevé.

Décharger les collaborateurs et augmenter la cadence
Il y a un an, MBO a lancé l’application MBO CoBo-Stack en réponse aux défis auxquels le secteur était confronté : il s’agit d'une solution automatisée pour le placement de piles de papier rentable pour les petites et moyennes entreprises également. Cette application collaborative a recours à un UR10e qui peut être utilisé de façon flexible en combinaison avec plusieurs machines.

Le cobot prend en charge des piles de papier de différentes tailles et les dépose sur des palettes de différentes tailles. Le cobot déplace plusieurs tonnes de papier chaque jour et décharge ainsi les travailleurs de cette tâche physique éprouvante. Les palettes peuvent être placées sur les deux côtés de la sortie, ce qui permet de travailler sans interruption.

« Nous utilisons le MBO CoBo-Stack pour le traitement du papier sur nos plieuses MBO », explique Jürgen Pipp, directeur de Jürgen Pipp Papierverarbeitung Und Versandservice E.K. « Grâce au robot, nous avons pu doubler notre cadence et réduire considérablement la charge de nos travailleurs. Ils peuvent se concentrer sur de nouvelles tâches plus complexes telles que le contrôle de la qualité ou la préparation des commandes. »

La place du cobot dans la stratégie d’avenir de l’imprimerie
Grâce à l’utilisation du robot collaboratif, les travailleurs de chez Pipp sont aujourd'hui en mesure d’exploiter simultanément deux machines et doubler ainsi le rendement de chaque travailleur. La flexibilité du cobot et son design peu encombrant permettent de l’utiliser pour de nombreux processus de production. « Le robot peut être paramétré pour de nouvelles tâches en quelques minutes et est rapidement opérationnel grâce à sa conception flexible », ajoute Pipp. « L’utilisation de la solution robotisée a de nombreuses répercussions positives. Il est grand temps d’adopter l’automatisation dans notre secteur également. »

Les cobots sont une alternative peu encombrante, flexible et facile d’utilisation par rapport aux robots industriels. « Ils sont aussi et avant tout fiables », insiste Tegtmeier. « Chez MBO, nous considérons les robots de construction légère comme la clé du succès dans notre branche. Il y a bien une chose dont nous pouvons nous réjouir malgré toutes les innovations numériques : les livres imprimés ont toujours autant de succès !

Découvrez la production de Jürgen Pipp Papierverarbeitung und Versandservice E.K. :

 

Le CoBo-Stack de MBO lors des Alliance Days
 

Le salon Drupa ayant été reporté au printemps prochain, l’alliance post-presse a décidé d'organiser un événement en novembre 2020. Les entreprises Baumann Maschinenbau Solms, Bograma, H+H, Hohner, MBO Postpress Solutions, Perfecta et Wohlenberg font toutes partie de cette alliance. Les fabricants de machines complémentaires dans le secteur de la finition ont déjà uni leurs forces l'année dernière pour à l'avenir être en mesure de proposer à leurs clients une gamme complète et diversifiée d'équipements de post-presse.

Les « Alliance Days », qui auront lieu du 24 au 27 novembre 2020, sont le premier événement commun de l’alliance post-presse. Les entreprises mentionnées posent ici des jalons. La numérisation a été LA question centrale de ces derniers mois. Il n'est donc pas surprenant d’apprendre que pendant les Alliance Days, un stand d'exposition virtuel servira de plateforme pour présenter au public les innovations initialement prévues pour le salon Drupa.

Pendant quatre jours, le showroom proposera aux visiteurs une visite virtuelle des machines, ainsi que de nombreuses informations détaillées. En outre, il sera possible de participer à des démonstrations individuelles en direct depuis les showrooms respectifs des six entreprises.

Pendant les Alliance Days, MBO présentera le CoBo-Stack, tandis que les autres sociétés auront également préparé d’intéressantes innovations. Découvrez-en plus. Vous trouverez des informations détaillées ici.

 

Votre retour nous tient à cœur​

Si vous avez des questions sur le CoBo-Stack, veuillez nous envoyer un e-mail à l’adresse cobostack@mbo-pps.com. Nous traiterons votre demande avec plaisir. Si vous avez des commentaires sur la newsletter, veuillez contacter notre service marketing : katja.haug@mbo-pps.com, téléphone +49 7191 46-380.

 
 
Retour